4

Jan 17

Citations

I

Aux nuages éphémères qui se hissent si haut,
Dont la blancheur illumine le trouble des eaux,
Valsent sous des formes apaisantes,
En une scène théâtrale innocente.
Ils s’évaporent aussi vite,
Que chaque souci des marins perdus.

II

« C’est ainsi que les revirements et tous les autres délires du cœur s’émancipent dans un calme d’après tempête : d’un corps à un autre, d’un prénom au suivant, sans l’ombre d’un détour vers l’arrière et sous la pression invisible des pendules qui nous poussent à « continuer aveuglément. »

III

« Elle devient un autre et je m’efforce de l’en empêcher. Je tente de toutes mes forces d’aller à l’encontre de ce dessein dans l’espoir qu’elle ne devienne pas une poupée de joie parmi les jouets de ma connaissance. »

IV

« Jadis nous étions faits l’un pour l’autre. Aujourd’hui nous nous sommes défaits l’un de l’autre. »

V

« J’ai connu trop d’hommes dont l’unique source de bonheur fût leur attachement envers une âme autre que la leur. »

VI

« Là où la foudre ne frappe jamais deux fois, l’amour se tient d’y étinceler. Au contraire du premier, l’amour, lui, frappe toujours deux fois au même endroit: lorsqu’il nait et lorsqu’il disparaît. Voilà toute la nuance du coup de foudre. »

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire